Le Grand Palais s’apprête à ouvrir au grand public la première grande rétrospective de l’enfant terrible de la photographie,  Robert Mapplethorpe, du 26 mars au 13 juillet 2014, Galerie sud-est.

Rétrospective Robert Mapplethorpe à Paris
© La Galerie Virtuelle – reproduction interdite

Robert Mapplethorpe est avant tout un sculpteur de lumière, un plasticien obsédé par le corps, qui s’est servie de la photographie comme du « médium parfait« , à « une époque où tout allait vite« .

De formation classique, il étudie le dessin, la peinture et la sculpture au Pratt Institute, puis rompt tout lien avec sa famille pour s’installer avec la chanteuse Patti Smith, entre Brooklyn et l’Hôtel Chelsea à Manhattan, haut lieu culturel des années 70, qui rassemble écrivains, artistes et musiciens.

Exposition du photographe Robert Mapplethorpe au Grand Palais
© La Galerie Virtuelle – reproduction interdite

Ses premières créations sont des photomontages. Il découpe des magazines et crée des images à base de collages en mélangeant des photos d’hommes nus, des objets et de la peinture. En 1970, ayant envie de rajouter ses propres photographies dans ses créations, il emprunte un Polaroid SX-70 camera à une de ses amies et se lance alors dans la photographie.

Photos de Patti Smith par Robert Mapplethorpe
© La Galerie Virtuelle – reproduction interdite

Pour s’initier à ce médium, il photographie son amie Patti Smith puis devient photographe à plein temps grâce à la persuasion de John McKendry, qui lui achètera son premier appareil photo. Il voyage alors en Europe avec ce dernier et développe un relationnel important avec un grand nombre de galeries.

Exposition de photographies de Robert Mapplethorpe
© La Galerie Virtuelle – reproduction interdite

Il vit du travail de commandes de portrait, en immortalisant artistes, amis, compositeurs, stars du porno avec un Hasselblad et une lumière faite de douceur et de contraste. Fin des années 70, il s’intéresse au documentaire et obtient une reconnaissance officielle après son travail sur le milieu sado-maso new-yorkais. Ses photos chocs le propulsent alors dans la lumière.

Photographie de Lisa Lyon par Robert Mapplethorpe au Grand Palais
© La Galerie Virtuelle – reproduction interdite

Début des années 80, il rencontre Lisa Lyon, avec qui il s’investit dans un long travail photographique sur le corps et le portrait. Son travail s’ouvre aussi sur la nature morte et la couleur avec des photographies de fleurs. Il continue son travail sur le corps avec des séries de nus féminins et masculins en utilisant des modèles vivants mais aussi des statues de marbre. En souvenir des ses premiers photo-montages, il crée alors des diptyques et des triptyques sur des panneaux de luxueux tissus.

Le photographe Robert Mapplethorpe au Grand Palais
© La Galerie Virtuelle – reproduction interdite

1986, il découvre qu’il est atteint du SIDA. Il travaillera alors sans relâche et créera sa propre fondation en 1988. La Robert Mapplethorpe Fundation ayant surtout deux finalités, le soutien de la recherche contre le SIDA, mais aussi la promotion et la démocratisation de la photographie.

En 1988 quatre expositions sont organisées autour de son travail dont une au Whitney Museum of American Art de New York et une autre à la National Portrait Gallery de Londres. Robert Mapplethorpe s’éteint le 9 mars 1989, suite à des complications de sa maladie.

Robert Mapplethorpe
du 26 Mars 2014 – 13 Juillet 2014

Grand Palais
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
Tél. : 01 44 13 17 17

Galerie sud-est
Entrée Winston Churchill, avenue Winston Churchill, Paris 8ème

Tous les jours de 10h à 22h (fermeture à 20h le dimanche et lundi)
Fermeture hebdomadaire le mardi
Fermeture exceptionnelle le jeudi 1er mai
Ouvert le jeudi 8 mai
Pour la nuit européenne des musées : entrée gratuite le samedi 17 mai de 20h à minuit

En raison de son contenu, l’accès à l’une des salles de l’exposition est interdit aux mineurs de moins de 18 ans. D’autres œuvres exposées sont par ailleurs susceptibles d’heurter la sensibilité des visiteurs, particulièrement du jeune public.

Tarifs :
Plein : 12 €
Réduit : 9 €
Tribu : 33€ (4 personnes dont 2 jeunes 16-25 ans)
Billet jumelé Mapplethorpe / Rodin : 16€

Accès :
Métro : lignes 1, 9, 13 / Stations : Franklin-D.-Roosevelt, Champs-Elysées-Clemenceau
RER : lignes C / Stations : Invalides
Bus : lignes 28, 42, 52, 63, 72, 73, 80, 83, 93

Velib‘ :
Station n° 8029, 1, avenue Franklin-D.-Roosevelt
Station : 8001, avenue Dutuit

Parkings :
Rond-point des Champs-Elysées, Place de la Concorde, Parc François-1er, Alma Georges-V, Champs-Elysées Lincoln, Matignon

Navette fluviale (Batobus) :
Arrêt Champs-Elysées

Pour de plus amples renseignements et réservation de billets : www.grandpalais.fr

Site de la fondation Mapplethorpe https://www.mapplethorpe.org

Partagez La Galerie Virtuelle sur les réseaux sociaux Abonnez-vous à flux RSS de La Galerie Virtuelle

A PROPOS DE L'AUTEUR

Olivier de Chappedelaine est tombé dans la photographie à l’âge de 15 ans, rédacteur pour le blog et co-fondateur de la Galerie Virtuelle